• Administrateur

Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Vous saurez tout!!!
Répondre
AlexDr
Messages : 7
Enregistré le : mar. 27 juil. 2021 19:41
Club : GUC

Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Message par AlexDr »

Le départ de ce week-end est donné à proximité de Grenoble en fin de journée. Avec un rendez-vous à St Egrève pour le groupe minibus.
Le départ réussi avant 19h surprend les habitués ;)
Sont présents Franck H, Guy, Laurent, Matthieu, Rod, Julien, Amine et Alex.
Une deuxième voiture partira plus tard avec JeanPhi, Phil, Fredo V et Fred A.

Une petite musique zouk crée une ambiance détente pour le début du trajet.
Un fois Fabien récupéré à Saint Marcellin on est au complet, tout comme les neuf places du minibus.
Il reste quand même de la place pour mettre des sacs. Est-ce qu'on aurait du prendre de quoi faire des châteaux de sable pour dimanche ou bien la météo permettra de sortir ?

L'arrêt repas se fera à Mornas où on croise JC. Il me confit avoir donné des mercalme « sans effets secondaires de somnolence » à Fredo V (je garde ça en tête...).
Sans donner de noms ce sera Pizza, burger et salade de graines. Pas d'alcool, le groupe est sérieux quand même ! Et puis on avait oublié le rhum, le jus de pomme l'a remplacé.

De toute façon le zouk s'est arrêtée alors sans regret pour le rhum.

La musique est remplacée par la lecture du mail que Phil a envoyé,
L'ambiance un peu plus studieuse du moment fera place à plus d'humour quand la dernière phrase du fameux document sera reprise en boucle par tout l'équipage.

Une fois arrivé à Marseille on retrouve Franck C qui est déjà sur place.
Dans nos chambres vers 23h, on programme le réveil pour être au petit déjeuner dès 7h30.

Au cours de la nuit, les occupants de la chambre 103 ont tous les quatre vus une sirène entrer dans leur chambre !
Hallucination avant même de se mettre à l'eau ? Légende ? Enquêtes et réponses seront distillées au cours du week-end...

Journée de Samedi

La rencontre du groupe au complet a lieu pour la première fois du week-end au petit déjeuner.

Laurent crée un groupe WhatsApp pour garder le lien au cours du week-end et faire tourner les infos, photos et autres médias.

Le départ du minibus dans une nouvelle direction nous offre une belle vue mais qui ne mène pas vraiment au port...demi-tour ! On s'arrête à la rade pour acheter le repas de midi.

La récupération du bateau se fait à l'Estaque et pour les habitués la mise à l'eau est plus longue que d'habitude. La météo est pourtant superbe et tout le monde semble avoir envie de se mettre à l'eau !

Phil nous fait le briefing de la journée en sortant du port et ensuite c'est parti pour un traversée direction l'île de Riou.
Belle sensation de liberté dès la sortie du port, l'air marin me met dans le bain avec les pieds encore au sec.

Le mouillage se fait aux impériaux du large pour de l'apnée verticale.
L'installation des ateliers de 25 mètres est laissé aux bons soins des futurs prétendants au MF1, ce qui leur permet d’acquérir de l’expérience en vue de leur examen.
La mise à l'eau nous fait découvrir la présence d'un fort courant qui déplace les ateliers et rend la pratique plus technique.
De mon côté, Fabien m'initie et me partage ses conseils, avec différentes techniques et tentatives pour découvrir la compensation, porte d'entrée de l'apnée verticale.

Le déjeuner se fera sur « le banc des vieux » au port de Sormiou, avec vue sur la calanque.

L'après-midi débute par la recherche d'un spot permettant de pratiquer sans la gène occasionnée par le courant.
Les nombreuses tentatives pour placer le bateau sont rendues laborieuses parce que le guindeau
électrique ne répond pas et qu'il faut manipuler l'ancre et la chaîne à la force des bras.

Puis le groupe se divise en deux : le premier sur deux ateliers de 25 mètres,
et un deuxième pour une exploration de la grotte à Péres, et des arches de Plane de l'île du même nom.
Je rejoins ce groupe, et la partie technique de ce matin prend tout son sens pour moi.
La faune et la flore de l'environnement ne me demandent qu'à m’émerveiller et en prendre plein les yeux.

Le retour au moment du coucher de soleil alors que la météo change nous donne les dernières belles images de la journée. De quoi clôturer ce premier jour avec de la matière supplémentaire pour nos rêves de cette nuit. A moins que la sirène ne soit de retour ? Tout le groupe dit vouloir dormir avec la porte ouverte au cas ou elle déciderait de nous rendre à nouveau visite.

Au vue de notre retard et du rendez-vous pris au restaurant nous décidons de prendre une toute petite douche chaude, trop chaude, (brûlante en fait!) directement au port.

A « La Rade » de l'Estaque on a eu droit à une variante du sketch de l'addition de Muriel Robin. La situation s'est avérée être dû à une erreur dans la note plutôt que la présence d'un mauvais payeur :)

Fin de la première journée et repos à l'hôtel.

Photos et vidéo du jour :

https://photos.app.goo.gl/aFEF8vCDBopxkQQKA



La journée de dimanche débute au petit déjeuner à 7h30 avec les premières discussions météo.
Qui peuvent se résumer à cette question pour moi: Est-ce que les mercalme suffiront ?

On vide les chambres et quitte l'hôtel pour retrouver le bateau avec notre matériel à l'intérieur.
Ce qui aurait dû nous permettre de prendre la mer plus tôt que la veille.
Dans les faits le départ prend du temps, et même si on a tout ce qu'il nous faut pour partir il manque le principal, l'envie !

Il y a du vent et de la houle, tout le monde sait que ça va être sportif avant d'être détente.
Et ce, même pour aller uniquement jusqu'au Frioul.

C'est alors que Fred A nous salue pour rentrer plus tôt à Grenoble, et nous prive ainsi de notre dernier joker pour ne pas monter à bord...on a plus le choix et on y va !

Et la couleur est annoncée dès que l'on a passé la digue qui nous protégeait dans le port.
Phil à la barre, tout le monde se cramponne et c'est parti pour un tour de manège.
Les marins d'un porte conteneurs nous saluent avec le sourire, il y a nettement moins de bateaux que la veille, on est en effet assez seuls !

L'échauffement se calme une fois qu'on se trouve à l'abri de la houle au nord du Frioul.
Quelques embarcations de plongeurs sont déjà ici. Le spot est apparemment un des seuls coin pour pratiquer dans ces conditions.

Il nous reste maintenant à trouver un endroit pour placer les ateliers. L'objectif est de pouvoir continuer la préparation du MF1 sur 25 mètres dans les meilleures conditions possibles.

L'idéal est de trouver 30 mètres de fond, à l'abri de la houle et du vent.
Après avoir tenter notre chance à l'ilôt Tiboulen et L'Anneau, pour ne pas se précipiter et bien choisir, on trouve notre bonheur à proximité de la pointe du soldat.

On installe un atelier à bâbord, puis à tribord, et deux bouées.
Pour moi c'est reparti pour travailler la compensation avec Franck, séance ou j'arrive à me détendre un peu plus et faire passer les deux oreilles. Sans être descendu plus que la veille, j'ai pu sentir une évolution, patience pour la suite.

Je ne saurai ce qu'il s'est passé pour le reste de l'équipage que plus tard.
Dans le désordre : plomb de coup et mousqueton à la mer, un homme à la terre échoué sur un rocher, une érection pulmonaire et quelques vomissements.

Reste tout de même que les conditions du lieu étaient top au vu de la météo, car malgré la légère houle il n'y avait pas de courant pour déplacer les ateliers comme la veille.
Le fond était visible et même accessible au reste du groupe. Fabien a d'ailleurs pu récupérer le plomb de coup qui se trouvait par chance à proximité de sa descente en poids variable.

Sous l'eau j'ai pu profité de la détente juste en observant les autres, leur geste et le passage des poissons qui sont venus nous rendre visite.
A la surface il y avait juste assez de houle pour ne pas pouvoir rester sur le bateau sans être mal.

On récupère Fred sur son rocher avant qu'il ne se fasse attaquer par les mouettes qui commencent à lui tourner autour.
Comme on se situait dans la calanque de Morgiret, Phil propose de descendre pour rejoindre le port du Frioul à pied. J'en profite pour accompagner Fred et Amine.
Nous voilà de nouveau terriens et on se reprend. Le reste du groupe fait le tour avec le bateau de manière plus mouvementée.

Je trouve ironique d'apprendre la mort de Bernard Tapie alors que je suis à Marseille.
L'ambiance est plus festive pour nous, aujourd'hui c'est l'anniversaire de Laurent et de Jean-Phi. Les deux gâteaux achetés pour eux le matin à l'atelier Antik ont fusionné au cours du voyage pour ne former qu'une seule pâtisserie.

Après une pause au café, on se prépare pour un retour aussi sportif, ou plus encore, que le trajet du matin.
Avec Frank C on avait oublié nos lunettes alors on a mis nos masques pour se protéger. C'était drôle pour nous en sortant du port tout comme pour les occupants du bateau qui nous a croisé lors de notre départ. Et puis dès les premières vagues j'étais bien content de l'avoir mis !

Finalement on a été secoué principalement entre la sortie du port et le cap EST de l'île, ce qui a rendu le retour bien plus fun que l'aller.
Plus détente aussi parce que je savais qu'on allait rentrer plutôt que de rester à l'eau par ces conditions.

On a eu droit a un petit virage de Phil à l'entrée du port qui n'a pas rassuré tout l'équipage :/
Et c'est à ce moment qu'il a décidé de proposer la barre à Julien qui voulait pratiquer.
Mais pas forcément dans ces conditions ventées.
Après hésitation il se lance sous la houlette de Phil, qui lui propose un amarrage plus aisé que l'endroit où se trouvait le bateau le matin.

On est accueillis par une personne à quai qui nous fait bien comprendre que ce n'était pas une journée pour sortir en bateau ! A bon?
Et puis de la musique provenant d'un autre bateau nous confirme que c'est au port que les gens ont passé leur après-midi plutôt qu'en mer.

C'est donc le moment de tout sortir, rincer et laver le bateau avant de faire le plein et de prendre la route du retour.

Les filles présentent à la fête sur le bateau voisin n'avaient pas bu que de l'eau, et heureusement que tout le groupe l'avait remarqué. Quand elles sont remontées dans leurs voitures garées à côté du minibus on était tous aux aguets.
Et on a bien fait de commencer à être attentif avec ces deux premières voitures. Car les conditions pour le retour étaient finalement plus risquées que de s'être mis à l'eau avec le bateau.
Les autres usagers de la route ont été victime comme nous de la météo du jour...

A la sortie de Marseille quelques éclairs au loin laissent présager d'un orage.
Qui nous tombera dessus assez rapidement et plutôt violemment. Et tout ça sans interruption.
On aura été sous l'eau tout le week-end !

Cette pluie a rendu la route dangereuse et on croise plusieurs véhicules arrêtés sur la bas côté.
Dont une voiture avec les roues sous l'eau qui ne s’évacue plus de l'autoroute.
Merci à Franck H pour cette première partie de trajet délicate au milieu des conducteurs qui ne devaient plus distinguer les lignes délimitant les voies.

La pause repas à Montélimar nous permet de reprendre notre souffle et on y croise d'autres rescapés de la route, dont des motards ! Fous ou sans autres possibilités ?

Puis c'est à Mathieu de reprendre le volant pour terminer le trajet.
Grâce à lui on évitera le sur-accident un peu avant Saint Marcellin ou une voiture avait fait un tête à queue et se trouvait en travers de l'autoroute, le par choc sur la barrière de sécurité de la voie de gauche.

On dépose Fabien et on file au point d'arrivée, lieu de départ de notre week-end.

On se met à l'abri de la pluie sous les pompes à essence du parking de Carrefour pour faire le transfert du matériel vers les différentes voitures.
On est bien à Grenoble et plus à Marseille, et c'est la température extérieure qui nous donne cette indication en descendant du camion.

C'est à ce moment, dans le froid et sous la pluie que la voiture de Matthieu décide de ne pas démarrer.
Est-ce que le démarrage au câble réussit ? Je ne sais pas !

On avait laissé le reste du groupe avec eux en cas de besoin,
Franck H devait encore rendre le minibus chez Autoka et on en a profité avec Amine pour se faire déposer.


Je suis rentré ! Le sac est vide, la combinaison est rincée, et moi les deux !
Il me restera à étendre la machine demain matin et pour l'instant c'est moi qui vais m'étendre, au chaud et au sec dans mon lit.
Je vais sûrement ronfler mais comme je suis tout seul cette nuit je n'ai aucun scrupule !

A moins qu'une jeune femme à moitié nue ne pénètre de nouveau dans ma chambre pour me réveiller au milieu de la nuit ? Car c'est ce qui nous est arrivé dans la chambre d'hôtel la première nuit.
Finalement est-ce qu'on a fait un rêve collectif ou est-ce qu'une demoiselle perdue, somnolente, saoule ou tout ça à la fois a réussi à rentrer dans notre chambre d’hôtel ? Mystère plutôt drôle de notre point de vue et de celui du groupe, peut-être moins de son point de vue à elle.

Pour conclure, aujourd'hui on était 13 sur le bateau, et avec toutes ses péripéties c'est un chiffre porte bonheur ! On est tous rentrés !
Le calme, la détente et l'ambiance joyeuse nous ont permis de mettre de côté les quelques tracas du moment pour aller faire le plein de belles sensations, de souvenirs, et de motivation pour continuer à apprendre et à pratiquer.

Sacré baptême pour ce premier week-end apnée !
Je recommande et en garde une superbe impression !
Un grand Merci pour votre accueil et pour moi c'était un super départ pour cette première année d'apnée.



Avatar du membre
Lolo_S
Messages : 777
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 21:01
Club : GUC + CPAE
Localisation : Seyssinet

Re: Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Message par Lolo_S »

Un magnifique Compte-Rendu, largement à la hauteur de ce week-end, tt en montagne russe...
:mrgreen:
On a déjà hâte, avec un tel résumé, des W-e mer du printemps... 😇.
Espérons que ça ait donné envie à ts les lecteurs de ce forum...
Lolo dans l'eau...

Avatar du membre
JeanPhi
Messages : 2244
Enregistré le : lun. 28 janv. 2008 13:13
Club : CPAE
Localisation : Grenoble

Re: Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Message par JeanPhi »

Merci Alex pour ton CR, il est top! 👍🙂
Il fait Flipper, le dauphin...

Avatar du membre
Ocram di Gallura
Messages : 370
Enregistré le : ven. 6 oct. 2017 12:39
Club : CPAE

Re: Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Message par Ocram di Gallura »

Génial ! Merci Alex :)

J'aurais participé à cette odyssée avec grand plaisir, malheureusement une rentrée assez sportive sur plusieurs fronts a fait que j'ai dû passer le weekend en famille. Une prochaine fois !
"Per andare in un luogo meraviglioso bisogna essere meravigliosi. Se non lo si é, che lo si diventi."
("Pour aller dans un endroit merveilleux il faut être merveilleux. Si on ne l'est pas, il faut le devenir")
--
Enzo Maiorca

Dam
Messages : 126
Enregistré le : lun. 22 janv. 2018 23:38
Club : CPAE

Re: Week-end du 2 et 3 Octobre à Marseille

Message par Dam »

Merci pour le CR.
Avec ce weekend de formation épique, nos futurs MEF1 sont maintenant préparés pour l'exam de pratique quelles que soient les conditions météo !

Répondre